28/08/2007

Six amis

L'amitié est essentielle dans ma vie ! Je suis de celles qui considèrent réellement les ami(e)s comme une deuxième famille... La plus belle chance, avec cette deuxième famille, c'est qu'on a la possibilité de la créer nous-mêmes, de toutes pièces. Donc, exit les envieux, les médisants, les méchants, les hypocrites, les intéressés, les faux semblants. Ici, on n'en a pas besoin. On peut se créer un deuxième cocon, composé de gens qu'on aime et qui nous aiment en toutes circonstances. On peut les inviter à l'apéro sans se sentir obligés de leur préparer un dîner quatre services. On peut les appeler à 19h30 si on a envie de les voir à 20h. On peut compter sur eux pour nous rendre un service, même chiant. On peut leur parler de nos soucis et leur demander leur avis. On sait qu'un ami a le recul nécessaire sur ce qu'on vit pour pouvoir nous ouvrir les yeux. Et on accepte qu'ils nous donnent des conseils, même ceux qu'on ne voudrait pas entendre parce qu'on sait qu'ils ne nous veulent que du bien, qu'ils ont raison et qu'on peut leur faire confiance.

Mes amis, les vrais, ceux qui comptent et pour qui je suis présente à toute heure, sont formidables. Ils ne sont pas très nombreux mais ils occupent une place énorme dans ma vie...

Il y a les parents de ma filleule. J'ai rencontré sa maman sur les bancs de l'école secondaire et on se connaît si bien qu'on se comprend par un simple regard. Elle est posée, équilibrée et je l'admire de savoir si bien gérer sa vie. Son homme, c'est vraiment quelqu'un de bien. Honnête, droit, entier, avec un humour si particulier qu'il ne peut être qu'unique... A deux, ils m'on offert le plus beau des cadeaux en me demandant un jour d'être la marraine de leur adorable petite fille, qui ne mesurait à l'époque que quelques millimètres.

Il y a ma confidente au quotidien. Elle peut aussi bien m'appeller en pleurant pour me raconter sa dernière mésaventure, puis être super enthousiaste le lendemain parce qu'elle a rêvé d'un truc merveilleux. Célibataire plus par choix que par obligation, elle est persuadée qu'elle rencontrera un jour un beau guitariste au charme fou, qui saura lui prouver que l'amour existe encore. Et c'est ce que je lui souhaite sincèrement !

Il y a mon amie à distance. La seule avec laquelle j'entretiens une réelle amitié à distance. Celle qui n'hésite pas à partir à l'étranger pour faire le point sur sa vie. Celle qui a le courage de prendre les décisions les plus difficiles pour que sa vie corresponde vraiment à ce qu'elle en attend. Celle qui reste spontanée et enthousiaste en toute occasion. Celle qui retombe toujours sur ses pattes. Celle à qui il arrive toujours des aventures hors du commun. Celle qui reste mon amie, même si on ne se donne pas de nouvelles pendant six mois.

Et il y a les jeunes parents d'un beau petit bout de cinq mois. Ceux qui essaient envers et contre tout de maintenir nos rencontres mensuelles (même si c'est moins évident ces temps-ci avec l'arrivée de leur bébé). Le seul couple que je connaisse dont la vie se déroule exactement comme il l'avait prévu. Sans faux pas, sans contretemps, sans embûche... Un bonheur sans nuages.

Six. Mes six amis. Ma deuxième famille.

09:25 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Et la fleur dit... Merci de m'avoir offert cette place privilégiée dans votre si verte Espérance.Dame Nature réalise bien des harmonies!
L'Amitié est généreuse,un réfuge,une consolation dans la solitude et même de l'illusion.Les affinités particulières résistent rarement à la "mise en couples". Dans la vie moderne plus que jamais la ciboulette a besoin d'être chouchoutée, faute de quoi elle redevient sauvage... "amère-piquant",peu florifère et pailleuse en toute saison.
Dans certaines banlieues est né l'admirable:"Ni Pute ni soumise",... la ciboulette lui serait un bel emblème,non? Merci d'être là.

Écrit par : Pat. | 28/08/2007

Comme on dit... ... On choisit pas sa famille mais on choisit ses amis.
Les tiens ressemblent aux miens, entre le couple pas souvent dispo mais toujours là en cas de besoin, et la super copine ki est mon épaule comme je suis la sienne...
Elle est pas belle la vie??!!!

Écrit par : Sophie | 28/08/2007

... Pat, "besoin d'être chouchoutée pour ne pas redevenir sauvage" : quelle belle image.
Sophie, c'est vrai que les amis rendent la vie encore un peu plus belle !
Bonne journée à tous les deux...

Écrit par : Ciboulette | 29/08/2007

felicitations! pour ta une!
chouette blog très prometteur!
et tu as mille fois raisons! Les amis ,c'est si important! Moi,je les compte sur les doigts d'une main!

Écrit par : Lara | 31/08/2007

Les commentaires sont fermés.