31/08/2007

Blog Day today

decoration
J'ai pu constater ce matin sur d'autres blogs que c'était le "Blog Day" aujourd'hui. Le principe est simple (et très chouette) : on poste un article qui recommande cinq blogs différents (par le style, le sujet, la configuration, l'univers, le mode de vie, etc.) du nôtre et on les décrit en quelques lignes. L'objectif est de permettre aux visiteurs qui passent sur notre site de découvrir d'autres blogs, dans des styles différents. L'idée me plaît (et en plus, pour une fois, on n'oblige pas les auteurs des blogs à répondre à des questionnaires saoûlants), donc voici cinq blogs "coup de coeur".

1. Un crayon dans le coeur (différent par son côté artistique). Laurel possède ce grand talent de pouvoir raconter et mettre en scène le quotidien à travers de magnifiques dessins, très expressifs. Elle n'a pas besoin de longs discours pour exprimer ce qui lui passe par la tête : ses jolis coups de crayon se suffisent à eux-mêmes. J'admire ce qu'elle fait. Un blog à voir, à revoir et à revoir encore.

2. Everland (différent par son côté à la fois terre à terre et tellement réaliste). Martin Vidberg est professeur et met en scène sur son blog la vie politique, sociale, économique, culturelle, etc. à travers de petits hommes pomme de terre (si si). J'adore son humour, et je me régale presque chaque jour de ses pertinentes visions de l'actualité. Attention : on devient vite accroc. Vous êtes prévenus.

3. Sandou (différent par son côté exotique). Je n'ai découvert le blog de Sandou qu'hier, et je suis tombée sous le charme. Sandou fait partie de ces gens qui sont prêts à prendre des risques pour vivre leurs rêves, pour vivre la vie à laquelle ils ont toujours rêvée. Malgré les coups durs, malgré les embûches. Son blog, c'est un rayon de soleil à visiter !

4. Cécile (différente par sa nationalité). Cécile se définit comme une pigeonne (c'est d'ailleurs le titre qu'elle a donné à son blog). Je cite : "Une pigeonne, c'est à la fois une bonne poire, et une journaliste qui essaie de placer des "piges", c'est à dire des articles dans plein de journaux différents. Une pigeonne, c'est les deux à la fois. Une pigeonne, c'est moi, donc". Elle est bien plus que ça, croyez-moi... ou, mieux, jugez par vous-même !

5. Un gars, une fille (différent par son côté amusant). Un blog que je voulais mettre en valeur parce qu'il possède bien des vertus : il reprend les meilleurs épisodes de cette série que j'adore, il a le mérite de faire sourire et même rire, et il a été créé par un jeune bloggeur qui mérite plein de commentaires... Allez, on l'encourage !

Pour découvrir le principe du Blog Day, c'est ici (et ça, c'est un lien que le règlement me demande d'insérer dans mon post). Bonne journée !

10:42 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/08/2007

Wow... A la une !

Hé bien, en voilà une surprise : mon humble petit blog se retrouve aujourd'hui "à la une des skynetblogs". Je ne sais pas quelles sont les critères pour figurer dans ce petit classement mais je ne vais pas me plaindre de ce choix, bien au contraire !

Bpn, ok, j'aurais très bien pu faire comme si de rien n'était, comme si ce n'était pas important du tout mais après tout, je dois bien avouer que ça me procure quand même une petite fierté personnelle... alors, voilà, ça me fait plaisir, je suis contente et je le dis ! Et je ne sais pas qui je dois remercier mais je les remercie quand même... Voilà !

13:20 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Coach en... tout !

Je ne sais pas si vous avez remarqué à quel point le terme "coach" devenait de plus en plus présent dans les conversations et dans notre environnement. C'est le terme à la mode, chacun semble vouloir son coach pour améliorer sa vie ou certains aspects de son existence.

En plus du traditionnel coach sportif (qui a presque toujours un côté sadique), on voit depuis peu apparaître des coach plus sympas comme les coach beauté (qui peuvent faire de vous une top biche ou un apollon en quelques heures à peine), des coach en relooking (pour peaufiner le travail du coach beauté, bien sûr), des coach en décoration intérieure (qui transforment votre deux pièces en une maison de magazine branché), des coach en amour aussi - dites "love coach" - (qui vous expliquent pourquoi, jusque là, vous n'avez pas encore trouvé l'âme soeur et vous donnent des trucs pour vous aider à ne pas retomber sur le même type d'amoureux qui vous entraîne dans une relation foireuse), etc. etc.

Même s'ils peuvent aider les gens à reprendre confiance en eux, à repartir du bon pied et à remettre de l'ordre dans leur vie (ou leur maison), je me demande si l'avis d'une bonne copine ou d'une personne de votre famille qui nous connaît vraiment n'est pas plus utile que celui d'un coach qui va peut-être réussir à transformer les soucis du quotidien mais sans vraiment tenir compte de notre personnalité. Pas facile, en effet, de se refaire une garde-robe de jupes quand on ne porte que des pantalons. Ou de peindre les murs du salon en rouge sang quand on préfère les tons neutres. Ou de se couper les cheveux tout courts en sachant qu'on le regrettera sans doute dès le lendemain. Ou encore de se forcer à aborder un homme (ou une femme) qui ne nous plaît pas vraiment, juste pour s'entraîner à parler plus souvent aux personnes de l'autre sexe. Si ?

09:10 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

29/08/2007

Un concert à emporter ?

J'adore la musique, j'adore les concerts et j'adore la créativité. J'ai déniché sur Internet, voici quelques mois, un site étonnant qui réussit à associer avec talent et simplicité ces trois choses : les "concerts à emporter".

Cette petite équipe a eu une idée tout simplement géniale : choisir un groupe (ou un chanteur, une chanteuse), l'emmener dans un endroit parisien (ils sont basés à Paris) et l'inviter à jouer un de ses morceaux avec les moyens du bord. Le tout filmé et enregistré caméra à l'épaule par l'équipe du site, pour notre plus grand plaisir. Et accompagné de quelques mots au sujet de la mise en scène mais aussi de petites anecdotes sur la rencontre, le tournage, etc.

Le résultat est presque toujours étonnant, par son côté inattendu, nature et sans fioritures. Dans la rue, dans un troquet, dans un funiculaire, dans les coulisses de la Plaine Saint-Denis, sur un escalier : tout est possible. Le choix des artistes est lui aussi très judicieux puisqu'ils ne sont pour la plupart pas encore hyper connus. On découvre donc, en prime, de nouveaux talents : que du bonheur, je vous le dis !

Je peux rester des heures sur ce site, à cliquer sur les vidéos, à lire le descriptif, à sourire en observant les réactions des spectateurs qui passent par là, à regarder en boucle mes préférées, à me répéter que décidément, ce site est une excellente idée. Je voulais partager ça avec vous : vous pouvez le découvrir en cliquant ici !

Et vous donner un avant-goût de ces concerts à emporter avec une belle prestation de "The Kooks" et de leur désormais célèbre "Ooh là" (cliquez)... On peut toujours croiser les doigts en espérant de croiser cette équipe inventive lors de notre prochain passage à Paris...

13:47 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2007

Six amis

L'amitié est essentielle dans ma vie ! Je suis de celles qui considèrent réellement les ami(e)s comme une deuxième famille... La plus belle chance, avec cette deuxième famille, c'est qu'on a la possibilité de la créer nous-mêmes, de toutes pièces. Donc, exit les envieux, les médisants, les méchants, les hypocrites, les intéressés, les faux semblants. Ici, on n'en a pas besoin. On peut se créer un deuxième cocon, composé de gens qu'on aime et qui nous aiment en toutes circonstances. On peut les inviter à l'apéro sans se sentir obligés de leur préparer un dîner quatre services. On peut les appeler à 19h30 si on a envie de les voir à 20h. On peut compter sur eux pour nous rendre un service, même chiant. On peut leur parler de nos soucis et leur demander leur avis. On sait qu'un ami a le recul nécessaire sur ce qu'on vit pour pouvoir nous ouvrir les yeux. Et on accepte qu'ils nous donnent des conseils, même ceux qu'on ne voudrait pas entendre parce qu'on sait qu'ils ne nous veulent que du bien, qu'ils ont raison et qu'on peut leur faire confiance.

Mes amis, les vrais, ceux qui comptent et pour qui je suis présente à toute heure, sont formidables. Ils ne sont pas très nombreux mais ils occupent une place énorme dans ma vie...

Il y a les parents de ma filleule. J'ai rencontré sa maman sur les bancs de l'école secondaire et on se connaît si bien qu'on se comprend par un simple regard. Elle est posée, équilibrée et je l'admire de savoir si bien gérer sa vie. Son homme, c'est vraiment quelqu'un de bien. Honnête, droit, entier, avec un humour si particulier qu'il ne peut être qu'unique... A deux, ils m'on offert le plus beau des cadeaux en me demandant un jour d'être la marraine de leur adorable petite fille, qui ne mesurait à l'époque que quelques millimètres.

Il y a ma confidente au quotidien. Elle peut aussi bien m'appeller en pleurant pour me raconter sa dernière mésaventure, puis être super enthousiaste le lendemain parce qu'elle a rêvé d'un truc merveilleux. Célibataire plus par choix que par obligation, elle est persuadée qu'elle rencontrera un jour un beau guitariste au charme fou, qui saura lui prouver que l'amour existe encore. Et c'est ce que je lui souhaite sincèrement !

Il y a mon amie à distance. La seule avec laquelle j'entretiens une réelle amitié à distance. Celle qui n'hésite pas à partir à l'étranger pour faire le point sur sa vie. Celle qui a le courage de prendre les décisions les plus difficiles pour que sa vie corresponde vraiment à ce qu'elle en attend. Celle qui reste spontanée et enthousiaste en toute occasion. Celle qui retombe toujours sur ses pattes. Celle à qui il arrive toujours des aventures hors du commun. Celle qui reste mon amie, même si on ne se donne pas de nouvelles pendant six mois.

Et il y a les jeunes parents d'un beau petit bout de cinq mois. Ceux qui essaient envers et contre tout de maintenir nos rencontres mensuelles (même si c'est moins évident ces temps-ci avec l'arrivée de leur bébé). Le seul couple que je connaisse dont la vie se déroule exactement comme il l'avait prévu. Sans faux pas, sans contretemps, sans embûche... Un bonheur sans nuages.

Six. Mes six amis. Ma deuxième famille.

09:25 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/08/2007

Trois amis

decoration Je suis allée voir un très beau film français samedi soir : "Trois amis", réalisé par Michel Boujenah et avec Kad Mérad, Mathilde Seigner et Pascal Elbé. J'ai beaucoup aimé cette belle histoire d'amitié où l'on sourit beaucoup et où l'on rit à plusieurs reprises. Ceci dit, je ne suis peut-être pas très objective : j'adore les films français dans lesquels jouent de très bons acteurs français, et j'estime que celui-ci en fait partie !

Le film évoque l'amitié entre trois amis avec ses hauts (ils sont prêts à tout pour s'entraider) et ses bas (les aléas de la vie qui peuvent parfois mettre l'amitié entre parenthèse). On reconnaît le style et le côté "tendresse" de Michel Boujenah et on passe un très bon moment. Si vous comptez aller au cinéma prochainement, je vous le conseille vivement...

12:55 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/08/2007

Calmée

Ca va mieux aujourd'hui, j'ai retrouvé mon état d'esprit plus calme et je me sens mieux. Je suis allée dans une librairie hier matin (j'adore ça, l'odeur des livres), j'ai feuilleté quelques bouquins et je suis repartie avec un livre classé dans le rayon "psycho - vie quotidienne". Le titre ? Vous allez rire ! "Ne vous noyez pas dans un verre d'eau... en famille - 100 conseils pour vous simplifier la vie". J'avais envie de l'acheter, je me dis qu'on ne sait jamais... Que peut être ça peut vraiment m'aider à me simplifier la vie.

Il est sympa à lire. Ca va du conseil évident "réservez-vous du temps pour vous" aux constatations évidentes genre "dans une maison, rien n'est jamais parfait, il faudra toujours y passer l'aspirateur, enlever les mauvaises herbes du jardin, y prendre les poussières, y faire la vaisselle. Donc mieux vaut en faire un peu chaque jour que vouloir tout régler en un seul jour, c'est moins stressant". Je ne dis pas que je vais tout appliquer à la lettre mais c'est sûr, je vais y piocher quelques bonnes idées et essayer de les mettre en pratique... Promis, quand j'aurai fini de le lire, je vous donnerai un aperçu des meilleures idées. Bon dimanche à tous.

12:47 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |