03/09/2007

La rentrée des classes

Je suis en congé aujourd'hui... Et je peux vous dire que c'est bizarre d'être en congé un jour de rentrée des classes ! Quand j'étais encore en âge d'aller à l'école, le jour de la rentrée des classes était mon jour préféré... La veille, j'étais déjà toute énervée et je ne fermais quasiment pas l'oeil de la nuit en pensant à cette journée palpitante que j'allais vivre le lendemain.

Ce jour-là, je n'avais pas besoin de réveil pour ouvrir les yeux quelques minutes avant l'horrible sonnerie (j'ai toujours détesté les sonneries de réveils) et je me retrouvais assise à la table du petit-déjeuner en deux temps trois mouvements. Une petite douche et hop, je sautais dans mes habits et j'attendais impatiemment, mon nouveau cartable top tendance sur le dos, que l'on prenne la route de l'école.

Et là, après une dizaine de minutes de voiture et de petits embouteillages causés par les parents qui déposaient leurs bambins juste devant la grille de l'école et ne parvenaient pas à écourter les adieux, j'entrais dans la cour de récréation et je scrutais les moindres recoins pour apercevoir une tête familière. Ah, là-bas, Delphine et Béné : je marchais à toute vitesse vers elles (attention, Ciboulette, ne va pas trop vite, ce n'est pas le moment de trébucher : ce serait la honte jusqu'à la fin de l'année) et on se racontait nos vacances et notre impatience de découvrir notre nouveau professeur, nos nouveaux cahiers, notre nouvelle place dans la classe et éventuellement les petits nouveaux fraîchement débarqués !

Je me souviens aussi de l'odeur des classes, des cahiers tout neufs, des boîtes de crayons de couleur bien alignés et bien taillés, des bouteilles de lait chocolaté qu'on pouvait boire juste avant la récré de 10h, de la joie de revoir le garçon dont j'étais secrètement amoureuse (le plus beau de la classe, bien évidemment) et de toutes les bonnes choses qui nous attendaient pour ce premier jour d'école... Et bizarrement, au fil des jours, cet enthousiasme s'essoufflait et je se surprenais à décompter les "dodos" qui me séparaient des prochaines vacances !

09:48 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.