06/10/2007

Bienvenue chez moi

Je ne pense pas qu'on ait déjà eu l'occasion de faire les présentations sur ce blog. Alors, enchantée, bienvenue chez moi ! Ne prêtez pas attention au désordre et faites comme chez vous. Allez, je me lance !

Côté perso, j'ai poussé mon premier cri par une froide journée de janvier, en 1980. Hé oui, y'a déjà un bail l'air de rien. Il était 13h13, chambre 213 à la maternité. Pourtant, je n'ai jamais gagné au lotto un vendredi 13. Je n'ai d'ailleurs jamais gagné au lotto. Je suis blonde (vous verrez, ça explique bien des choses) et j'ai les yeux gris-bleus (les mêmes que ceux de mon père, de mon grand-père, de mon arrière-grand-père, etc.). Comme la plupart des filles, je me bats contre mes quelques kilos en trop (mais je n'arrive pas à faire régime, j'adore trop manger), je me maquille les yeux (uniquement), je porte des bijoux (presque toujours les mêmes) et j'essaie de m'habiller un minimum "à la mode" (mais le jean reste un incontournable, surtout les jours où je n'ai pas d'inspiration ou simplement pas la tête qui correspond aux vêtements qui se trouvent dans ma garde-robe). Ma vie n'est pas particulièrement originale, mais pas particulièrement banale non plus. Je n'ai pas d'ambition démesurée, le bonheur me suffit largement.

Côté caractère, je vous préviens, je ne suis pas "gentille". Les gens qui me connaissent bien vous le confirmeront. Je suis un peu maniaque, exigeante en amitié, fidèle en amour et je ne me laisse pas facilement décourager. Je sais ce que je veux mais je ne sais pas toujours quel chemin prendre pour arriver à ce que je veux (et des fois, ça m'ennuie). Je peux être très chiante... Râler ou m'énerver pour rien. Je le reconnais, j'assume et même que ça me fait sourire. Sinon, je ne suis ni violente, ni patiente, ni molle, ni branchée, ni asociale. 

Côté professionnel, comme je n'ai jamais gagné au lotto, je suis obligée de travailler. Je suis journaliste indépendante (hé oui, maintenant dans ce métier, journaliste et indépendant sont presque devenus synonymes) depuis un peu plus de quatre ans. J'adore ce métier, même si le statut n'est pas rose tous les jours. Je bosse essentiellement pour un quotidien régional et ça me convient très bien. Je n'ai jamais rêvé d'une grande carrière à l'autre bout de la terre. J'aime les rencontres liées à ce métier, le fait de ne jamais savoir (ou presque) le matin ce que je vais écrire dans la journée et la possibilité de traiter n'importe quel sujet. Par contre, je n'aime pas les faits divers (les "chiens écrasés", si vous préférez, surtout quand il s'agit d'humains écrasés), les sujets économiques trop pointus et les assemblées générales des intercommunales.

Côté coeur, je vis depuis deux ans avec celui que j'ai rebaptisé ici "Homme Ciboulette" et qui est sans hésitation l'homme de ma vie. Il équilibre ma vie, il a toutes les qualités que je n'ai pas. On a vécu très vite des situations très difficiles et on a tout de suite compris que cette histoire serait différente des autres. Pourtant, des fois, il m'éneeeerve... mais ça, il paraît que c'est ce qu'on appelle "la vie de couple".

Bon, assez parlé de moi. Et vous, vous faites quoi dans la vie ? Vous venez d'où ? Qu'est ce qui vous motive ? Qu'est ce qui vous fait rire ou pleurer ? Laissez-moi un petit commentaire, parlez-moi de vous : j'adore ça !

21:42 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Dan dans..... Bonsoir dans ce monde il faut avoir les idées bien arrêtées celà n'est pas un défaut mais pour moi plutôt une qualité.
A+ Marcel

Écrit par : Marcel | 15/10/2007

j'aime! ton blog est très chouette, j'aime beaucoup! mais pas moyen de te joindre par mail pour développer tout ça :-(
alors je t'envoie un ptit commentaire :-)

je t'ai mis dans mes liens sur mon nouveau blog, j'espère que cela ne t'ennuie pas.

++

Écrit par : annick | 13/11/2007

Les commentaires sont fermés.