19/10/2007

Objectif intimité

Ce week-end, nos voisins déménagent : ils ont acheté une jolie petite maison dans un village voisin et rendent les clés de la maison voisine lundi matin. On est tristes, quand même, de les voir partir parce qu'on s'entendait vraiment bien avec eux. Sympas, enjoués, serviables, pas envahissants pour un sou : on aimait bien discuter avec eux et ils vont nous manquer...

Par contre, leur yorkshire "Tsuki", qui a la très énervante manie d'aboyer de manière très énervante pendant quinze minutes dès qu'on met un pied dans le jardin, lui c'est sûr il va pas nous manquer. Sans négliger le fait que notre grand chien (bien trop jouette pour l'ignorer comme un grand chien est censé ignorer et regarder de haut un petit yorkshire aboyer) et lui prenaient un malin plaisir à faire des allers-retours entre le début et le fond du jardin (de 20 mètres de long quand même) en aboyant à chaque extrémité. Et sans parler du fait que, du coup, les jolies petits arbustes et fleurs plantés le long du treillis (nos jardins sont juste séparés par un treillis) n'étaient pas le moins du monde ménagés et que la terre se retrouvait comme par magie à l'intérieur de la maison fraîchement nettoyée. Donc, autant dire que le jardin pourtant aménagé avec amour par la grande horticultrice que je me persuade d'être, n'est pas réellement pour l'instant un havre de paix et de détente !

Et on a décidé de prendre les choses en main avant que n'arrivent les nouveaux proprios (parce qu'une fois qu'ils seront là, ça le fait pas de tout clôturer, quand même). Et ils arrivent lundi matin théoriquement (je dis théoriquement parce que j'ai appris que la femme, enceinte jusqu'aux yeux, est censée accoucher précisément lundi matin...). On va donc aller acheter, cet après-midi, des "panneaux" (c'est pas rigide, en fait, je sais pas trop comment ça s'appelle) en bambou ou en osier (ça dépendra de ce qui est le plus solide) à poser le long du treillis existant. Bon, je culpabilise un peu en me disant que les nouveaux proprios risquent de ne pas apprécier cette séparation plus marquée entre les deux jardins... Mais on a quand même décidé d'être un peu égoïstes sur ce coup-là, pour qu'on ait un peu plus d'intimité, pour qu'on puisse profiter un peu plus calmement du jardin, pour qu'on puisse manger dehors, pour que je puisse bronzer en bikini l'été, pour que je puisse y jouer avec ma filleule, pour qu'on soit chez nous tout simplement !

09:00 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Hello ! Ne culpabilise pas pour le bambou que tu poseras !
Si tes voisins ont l'air de le prendre mal, dis leur simplement que c'est pour préserver leur intimité à EUX !
Je l'ai fait avec mon voisin dont je ne pouvais plus voir la tête de limace. Quand sa femme (qui l'a quitté depuis lors) m'a demandé pourquoi j'avais posé la clôture de bambous, je lui ai répondu que ce devait être gênant pour eux d'être vus quand ils étaient à table !
Elle m'a cru !!!
Je suis tranquille : je ne vois plus la tête de limace, mais je l'entends !!!
Alors, je cherche quelque chose qui brouillerait sa voix dès qu'il ouvre la bouche !!!
Tout ça pour dire, non pour écrire, qu'après tout, tes nouveaux voisins, tu ne les connais pas et que tu fais ce que tu veux (toujours dans la légalité, cela va de soi !).
Bon week-end..

Écrit par : Sybille | 20/10/2007

Merci pour la "pub " de mon blog.
je voudrais devenir journaliste . juste pour dire que c'est un beau mmétier

bonne continuation

Écrit par : Alexandre | 02/11/2007

Les commentaires sont fermés.