30/11/2007

Fin de mois

On est déjà à la fin du mois. Et chez moi, qui dit fin du mois dit loyer à payer et comptes du mois écoulé à vérifier. Pas très gai, comme tâche, et pourtant à chaque fin de mois il faut que j'y passe. Et à chaque fin de mois, je me demande comment font les gens qui ne travaillent pas pour vivre !

Homme Ciboulette et moi, on a la chance de travailler tous les deux, d'avoir un toit et de pouvoir manger à notre faim. On s'accorde un petit week-end en amoureux de temps à autre et une semaine de vacances par an au soleil. Et ce soleil, on ne part même pas le chercher à l'autre bout du monde. A part ça, jamais de grosses dépenses, jamais d'achats compulsifs que je regretterais, jamais d'habits de grands marques (à mon grand désespoir, des fois, quand je bave presque devant les habits que je voudrais m'acheter, là, maintenant, tout de suite si j'étais riche), une paire de pompes par an (et encore), les courses dans une grande surface compétitive, etc. etc. Et pourtant, chaque mois, je ne peux m'empêcher de stresser un peu en voyant à quel point l'argent part vite !

Oh, bien sûr, mon salaire de journaliste indépendante payée à l'article n'est pas faramineux, mais je m'en sors. Je bosse pour que ça aille. J'ai pas le choix si je veux continuer à faire ce boulot. Le piège, quand on est indépendant, c'est que pour ne pas payer trop d'impôts, "il faut faire des frais" (mon comptable adore cette phrase). Facile à dire, mais comment faire des frais quand on n'a pas les sous pour ?

Des bics, des carnets de note, un agenda, une souris d'ordinateur, un gsm, épargner pour sa pension (à même pas trente ans)... passe encore mais ça, ce ne sont que des tout petits minusculissimes frais. Non, ce qu'il faut, pour vraiment gagner, c'est investir dans un ordinateur portable, un gros appareil photo (mais pas trop non plus, hein, parce que je suis "juste" une journaliste et pas une photographe), des gadgets électroniques, un GPS, une voiture, une maison (construire, c'est mieux, évidemment). Si quelqu'un peut m'expliquer où je peux le trouver, cet argent pour faire ces frais-là, je suis preneuse ! Parce qu'une chose est sûre, il n'est pas sur mon compte en banque. Et les impôts, ils finissent toujours par tomber. Et comme on n'est pas prélevés à la base, hé bien des fois, même si on est préparés et qu'on met de côté pour, ça fait mal.

Pfff, ça me démoralise toujours les fins de mois (et plus particulièrement les journées où j'fais les comptes...). Mais je relativise, et je me dis que la vie est dure pour tout le monde (ou presque) ! Si vous avez des trucs, des astuces sur le sujet, ne vous privez pas, exprimez-vous sur ce blog ;-)

16:49 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

mes comptes , je viens de les faire avec les prévisions de déc . c'est pas la joie ...:-(((

Écrit par : Tootsie | 30/11/2007

je devrais le faire aussi... j'ai déjà clôturé le compte ménage, j'ai déjà payé à l'homme mes parts pour les factures, maintenant faudrait que je fasse mes comptes personnels, pfff pas envie aujourd'hui... non pas que je sois en négatif, mais c'est juste pelant de le faire.

Écrit par : annick | 01/12/2007

C'est presque tous les jours que je regarde mon compte car étant seule avec un enfant et ne gagnant pas de l'or en barre, faut vraiment que je fasse gaffe. Même pas la possibilité de me faire un w-e ou de m'acheter des vêtements, c'est plutôt rare ce genre de chose mais bon, gardons le moral, il y a des choses plus grave dans la vie.

Écrit par : Alex | 01/12/2007

Je ne connais que trop bien tout cela. Quand on est journaliste indépendante, on doit aussi etre comptable... Ces aspects là ne vont pas me manquer :-)
J'ai jamais su non plus faire beaucoup de frais pro, je prenais le forfait moi, tu vois la somme x qu'ils te proposent dans ta déclaration. Mais ca dépend si tu passes par Smart ou Pay-roll, non?
Courage!

Écrit par : Cél | 02/12/2007

Les commentaires sont fermés.