15/01/2008

Un cours de maquillage

J'ai eu l'occasion d'assister, hier pour le boulot, à un cours de maquillage donné par un grand "master make-up" de Lancôme à des élèves d'une école de bioesthétique. Moi qui ne me maquille que très sommairement (j'ai, en tout et pour tout, dans mon tiroir, une ombre à paupières beige, une blanche, un mascara et une poudre "soleil"), qui suis nulle dans l'expérimentation de nouvelles techniques (quand j'essaie quelque chose de nouveau, je me démaquille systématiquement dans les trois minutes qui suivent parce que "ce n'est pas moi"), je me suis dit que c'était l'occasion rêvée d'en savoir un peu plus sur le maquillage et peut-être même de piocher quelques petits trucs de ce "master make-up".

J'arrive donc à l'école en début d'après-midi. Quelques secondes plus tard, je comprends que ce n'est pas ici que j'apprendrais comment camoufler mes premières rides, dissimuler mes cernes ou encore avoir le teint lumineux : les étudiantes, ici, ont toutes seize ans et ne sont donc pas encore confrontées à ce type de problèmes. Elles sont toutes bien maquillées (normal, ce sont de futures esthéticiennes, me direz-vous), bien coiffées (quasiment toutes de la même manière, mis à part la couleur) et bien habillées (toutes en pantalon noir et petite veste noire, juchées sur des talons aiguilles de 5cm de haut minimum. Vive l'originalité) ! Heureusement qu'hier matin, j'avais troqué mon jeans-basket contre une juppe-bottes pour un peu plus d'élégance...

Mister make-up arrive, raconte quelques petites anecdotes sur sa vie de maquilleur de stars, explique aux élèves que l'essentiel, c'est l'amour du métier, que les clientes qu'elles auront plus tard entre leurs mains devront sentir cet amour (...) et qu'elles devront quitter le salon d'esthétique plus belles et plus confiantes en elles que jamais ! Mouais, j'sais pas trop juger, je n'ai mis les pieds dans un salon d'esthétique qu'une seule fois : j'avais environ quatorze ans, une peau d'ado pleine de boutons et je suis sortie de ce soin du visage avec la peau toute rouge après une heure de perçage de points noirs. Donc, pas vraiment glamour...

Mister make-up devait, à la base, expliquer aux étudiantes les tendances maquillage pour le printemps. Je me suis dit "chouette, je vais savoir quelles couleurs il faut mettre, être à la pointe des tendances et obtenir à nouveau un visage éclatant de lumière). En fait, on a juste appris que "la tendance était au naturel" (ça, mon Flair me le répète depuis au moins deux ans...) et que pour un bon maquillage, il valait mieux privilégier deux ou trois produits efficaces (de Lancôme, de préférence) que toute une série de produits inutiles. Rien de révolutionnaire, donc.

Ceci dit, j'ai quand même relevé deux ou trois petites choses intéressantes (du moins pour une basique de chez basique en maquillage comme moi) :

  • Si vous avez le teint terne ou gris, vous devez utiliser un fond de teint rosé ("car le rose est l'anti-gris").
  • Pour savoir si vous devez opter pour des couleurs chaudes ou des couleurs froides, posez vos mains sur une feuille jaune-orangée puis sur une feuille de couleur violette. Choisissez celle sur laquelle on voit le moins d'ombres et le moins de défauts sur votre main.
  • Pour bien maquiller un visage, apportez de la lumière là où il y a de l'ombre (dixit) : appliquez le fond de teint directement sur ces zones d'ombres puis estompez avec un pinceau plat, ou appliquez-le sur vos mains avant de le poser sur le visage.
  • Si vous appliquez de la poudre (en petites quantités, c'est toujours mieux : "trop maquiller quelqu'un, c'est le vieillir" !), limitez-vous aux zones plus grasses comme le nez ou le front.
  • Si vous avez les paupières tombantes, vous pouvez y appliquer un peu de blush, qui leur donnera un effet "remonté".

Voilà, vous connaissez maintenant les "secrets" d'un master make-up (moi, j'suis sûre qu'il n'a pas tout révélé...). Rien de révolutionnaire : j'avoue que j'étais un peu déçue, mais ça m'a donné envie d'aller m'acheter de nouveaux produits de maquillage et de chercher sur le net des petites vidéos "techniques" pour connaître les bons gestes. C'est déjà ça ! Si vous aussi, vous avez des conseils ou des petites trucs pour avoir un beau teint, j'suis preneuse évidemment...

09:04 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ben ouais! D'abord, pour la Starac, faut voir la tranche qui vote: celle qui explose la facture que pôpa et môman recevront le mois prochain!!! Du coup, comment veux-tu qu'Alexia et Pierre leur plaise alors que Quentin et Jérémy y sont trop beau et en plus y chantent trop bien (dixit Kevina). Pi y sont rebelles paske ils portent la frange à gauche alors que cette année, on la porte à droite (re dixit Kevina)...
Pour le maquillage... Chez Delarue où j'étais super hyper bien maquillée, la madame aux mille pinceaux elle m'a conseillé une ombre à paupière foncée pour mettre en valeur mes beaux oeils verts clairs et un trait de crayon pour pas avoir l'air d'un poisson hors de l'eau et toujours renforcer le beau vert des mes oeils. Afin d'influencer leur teinte, elle m'a dit de varier les couleurs des traits de crayon.
Tu m'as appris des chouettes trucs aussi, toi. Merci et bonne journée

Écrit par : La P'tite Mimi | 15/01/2008

naturel.... crème de jour/crème de nuit, soin contour des oeils (comme dit mimi) et hop. je ne me maquille quasi plus et quand je maquille c'est ombre à paupière noir, crayon et mascara. pas envie de passer 3 plombes dans la salle de bain. pas envie de ressembler à toutes ces petites pouffes maquillée aux petits oignons.

non, non, suis pas de mauvaise humeur aujourd'hui, pas du tout ... ;-)

Écrit par : annick | 15/01/2008

Les commentaires sont fermés.