07/02/2008

Drôle de congé

Hé bien voilà, ils sont déjà derrière moi ces quelques jours de congé. Je ne sais pas trop si je peux dire que j'en ai bien profité (j'ai l'impression que je suis toujours aussi fatiguée), ni s'ils se sont bien passés (il y a eu de très bons comme de très mauvais moments) mais je suppose qu'au fond de moi, ils m'ont fait du bien.

Vendredi soir, on a pris la direction du Touquet pour prendre le bon air (surtout) et assister (accessoirement) à l'enduro avec Homme Ciboulette, Papa Ciboulette qui est un passionné de moto (sans sa compagne, qui avait préféré ne pas nous accompagner), et Belle-Maman Ciboulette (sans son compagnon non plus : c'est un artiste donc les sports moteurs sont à mille lieues de ses centres d'intérêt). C'était génial. Je ne suis pas une passionnée de moto ou de quad - quoique le quad, ça me plairait bien d'essayer - mais l'ambiance, le spectacle, les chutes, le fait que ce soit au grand air sous un magnifique soleil et qu'on soit en famille, j'ai adoré ! Donc ça, c'était génial !

Retour chez nous dimanche soir. On dépose Papa Ciboulette chez lui et paf, la claque : la femme qui partageait sa vie depuis un peu plus de trois ans a profité du fait qu'il était parti en week-end avec nous pour faire ses bagages et le quitter. Sans prévenir. Sans crier gare. Avec une immense lâcheté. Avec juste un bout de papier déposé sur le coin de la table et des reproches en bonne et dûe forme : elle aurait voulu des sorties, des week-ends, des vacances avec lui (même si elle a refusé de nous accompagner), elle ne le voyait pas assez (même s'il était bloqué à la maison depuis cinq mois suite à son accident de moto) et donc, elle partait "pour vivre". Bravo. Très adulte. Très honnête. Très digne. Ca m'a rendue malade. Papa Ciboulette aussi, évidemment. Même s'il est fort. Même s'il ne montre rien. Même s'il se dit que ça devait arriver. Et même s'il sait qu'il encaissera. Inutile de dire que ça a bien gâché ce beau week-end.

Lundi, ma filleule m'a remonté le moral. Son visage qui s'est illuminé quand je suis allée la chercher pour l'après-midi, ses sourires, ses éclats de rire, sa bonne humeur, ses câlins. Comme chaque fois que je suis avec elle, ça a été un beau moment et ça m'a vidé l'esprit. Parce que même si c'est mon père qui doit encaisser tout ça, j'aime pas de le voir triste, j'aime pas le savoir seul, il ne mérite vraiment pas ça. En soirée, souper chez ma mère. C'était une bonne soirée.

Mardi, j'avais rendez-vous avec mon banquier pour voir comment mieux placer mes petites économies. On a bien regardé toutes les possibilités, on a trouvé deux ou trois choses intéressantes et en sortant de là, j'étais contente d'y être allée. Après, je suis partie avec Homme Ciboulette à la recherche d'un petit meuble de salle de bain (bein oui, quand on ouvrait un tiroir, tous les autres s'effondraient et ce n'était donc pas très pratique). Et même qu'on a trouvé ce qu'on voulait en une heure chrono ! En soirée, souper dans la famille d'Homme Ciboulette. Resto vietnamien. Mmmh, un délice !

Et hier, j'ai eu envie de ne rien faire. De ne pas bouger pendant la journée, de rester à la maison et de juste programmer des trucs sympas. J'ai monté le meuble acheté la veille (j'adore ça, même si maintenant j'ai une cloche dans la paume de la main à cause du tournevis), j'ai collé un sticker sur un mur du salon (le résultat est trop beau) et on a terminé la journée par Astérix au cinéma. C'était bien, moins bien que le deuxième mais mieux que le premier. J'ai bien ri, j'ai passé une bonne soirée. Et hop, les cinq jours de repos étaient bouclés ! C'est fou comme ça passe.

13:23 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

le temps passe! hé oui, les congés passent beaucoup trop vite, je prendrais un ou deux jours fin du mois... le géant aimerait bien prendre une semaine, histoire de ranger les dvds, rehuiler le parquet, faire le grand ménage, mais il est fou cet homme-là, il veut nous tuer ou quoi? et on dort quand!

pas cool pour ton papa, la lâcheté n'est pas le propre que de l'homme alors, pfff...

Écrit par : annick | 07/02/2008

Mis à part le "largage" honteux de Papa Ciboulette, ça m'avait l'air sympa ces quelques jours OFF?

Tu rebosses lundi, alors, profite donc bien du week-end!!!

Bisous bisous

Écrit par : plurielpest | 07/02/2008

... Annick : hé bien, dis donc, il a l'air d'aimer la propreté, ton géant :). Il doit faire hyper clean chez vous après une semaine de congé !
Plurielpest : Oui, c'est vrai que c'était sympa. Mais j'ai déjà repris le boulot hier, et j'ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain (surtout pour deux jours)...

Écrit par : Ciboulette | 08/02/2008

Les commentaires sont fermés.