15/02/2008

Question de romantisme

Hier soir, Homme Ciboulette et moi, on avait décidé de "profiter" de la Saint-Valentin pour se préparer un petit souper raclette rien que pour nous deux, arrosé d'un bon verre de vin blanc. Fallait bien se trouver une occasion, puisque je suis censée être au régime (j'avais prévu le coup, j'avais économisé quelques points) et qu'en général, une raclette ça se déguste à plusieurs, en famille ou entre amis.

Hier midi, j'étais donc allée faire quelques courses, j'avais nettoyé la salade, mis la bouteille de vin blanc au frais tout en m'imaginant un début de soirée hyper romantique (oui, des fois, j'ai tendance à être un peu trop fleur bleue). J'aurais bien vu Homme Ciboulette rentrer du boulot un petit quart d'heure après moi, ce qui m'aurait laissé le temps de préparer une jolie table, mettre une musique sympa, allumer quelques bougies pour le côté cosy. Il aurait eu ce grand sourire que j'adore en découvrant tout ça, m'aurait prise dans ses bras et m'aurait embrassé avec douceur et tendresse. J'aurais servi l'apéritif, on se serait assis dans le canapé pour trinquer à notre amour. Et il en aurait profité pour me regarder amoureusement dans le blanc des yeux et me faire une super belle déclaration d'amour, hyper émouvante, pour me dire à quel point il est heureux avec moi, etc etc. C'est beau l'amour, quand même !

--- Bruit de disque qui déraille ---

Hé bien, ça ne s'est pas du tout passé comme ça. Je suis rentrée vers 19h, soit près d'une heure après chéri (foutu boulot). Il a quand même eu ce grand sourire que j'adore en me voyant rentrer, il m'a quand même prise dans ses bras pour m'embrasser (mais plus du style "bonjour chérie" que "élan d'amour incontrôlé") mais, vous vous en doutez, il n'y avait pas de lumière tamisée, pas de bougies allumées, pas de jolie table dressée mais au final, c'était pas le plus important. Deuxième étape : l'apéritif. Au moment où j'ai sorti la bouteille du frigo, Homme Ciboulette est allé chercher le téléphone et m'a lancé un "j'appelle ma mère, j'ai un truc à lui dire". Ah, ça, c'était pas prévu non plus dans mon scénario idéal. J'ai donc servi le vin, laissé les deux verres sur la table de travail juste à côté de moi et j'ai profité du fait qu'il se soit absenté quelques minutes pour commencer à peler les pommes de terre. Il est revenu, m'a raconté la petite conversation avec sa mère tout en prenant tout naturellement l'un des deux verres de vin, en trinquant avec mon verre toujours sur la table de travail puisque j'épluchais toujours les pommes de terre. Et il a juste prononcé un petit "tchin" au milieu de sa phrase avant de boire sa première gorgée de vin...

Et c'est là que je me suis rendue compte (une fois de plus, devrais-je dire)qu'Homme Ciboulette n'était décidément pas un homme romantique... J'ai pas râlé (après tout, c'était moi qui m'étais imaginée un apéro et une déclaration digne des plus beaux romans d'amour, ça m'apprendra à être trop fleur bleue) et on a passé une excellente soirée. La raclette était délicieuse, le vin aussi, on s'est regardés un petit épisode de Lost après le dîner et j'ai entièrement pardonné à Homme Ciboulette, au moment du "déssert", son manque presque total de romantisme...

09:02 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

:-) perso, pour être sûre d'avoir un minimum de romantisme je le préviens à l'avance, je lui dis que j'aimerais qu'on fasse un truc d'amoureux à 2, du coup il est plus réceptif. aujourd'hui il m'a demandé s'il devait acheter quelque chose comme il va au delhaize, je lui ai fait une petite liste de course et je lui ai dit que ça me ferait plaisir de trouver un bouquet de fleurs sur la table. il me dit qu'il y avait pensé... je lui accorde le bénéfice du doute. évidemment il n'y a pas la surprise mais au moins il n'y a pas de déception...

Écrit par : annick | 15/02/2008

Moi hier c'était sortie entre copines. Pourtant on est toutes les trois casées, mais c'était prévu depuis des lustres donc... Eh non, je n'ai pas eu de fleurs, pas de cadeau, mais comme toi j'ai pardonné. Il y a plus important que des fleurs, non? :-)

Écrit par : cél | 15/02/2008

Il faut simplement leur pardonner ! Kikou à Toi,

Quel plaisir de papillonner sous ce magnifique ciel bleu et ce soleil radieux !
Mais malgré tout, je tiens à venir te souhaiter un excellent dimanche.
P.S. Je suis également le programme WW !!

Écrit par : PAPILLON6168 | 17/02/2008

pas de romantisme... mais de l'humour, tu m'as bien fait rire avec le "bruit de disque qui déraille"

Écrit par : Anaïs | 17/02/2008

RV sur mon blog Comment faire un post comique en seulement 3 minutes...
Perso, je me suis beaucoup amusée à le faire.
Biz et bonne semaine

Écrit par : La P'tite Mimi | 18/02/2008

... Annick, Cel : j'vois que je ne suis pas la seule à râler sur le manque de romantisme de chéri. Mais c'est vrai que ce n'est pas le plus important, après tout.
Papillon : bon début de semaine à toi aussi
Anaïs : un bruit de disque qui déraille, c'était vraiment ça ! :)
Mimi : promis, je m'y mets dès demain !

Écrit par : Ciboulette | 18/02/2008

Les commentaires sont fermés.