19/02/2008

Plus sans lui

J'ai un fait un drôle de rêve cette nuit. Ou plutôt un drôle de cauchemar. Le genre de rêve qui nous laisse pensive, un peu perdue et qui nous fait réfléchir bien plus loin qu'au petit déjeuner. La preuve, c'est que j'y pense encore.

Homme Ciboulette me quittait, cette nuit. Sans raison particulière, juste parce qu'il se rendait compte qu'il ne m'aimait plus. Et il me l'annonçait le plus simplement du monde. Tout en m'expliquant calmement les choses, il préparait ses affaires. Il partait s'installer chez sa mère, en attendant de trouver autre chose. Pour moi, c'était impossible. Je ne parvenais pas vraiment à réaliser ce qu'il se passait, ni à réagir mais j'étais terriblement consciente que tout était en train de s'écrouler autour de moi et même en moi. Bientôt, il n'allait plus être là, près de moi. Tous les projets dont on parlait tous les deux partaient en fumée. C'était fini, on n'avait plus aucun avenir tous les deux. Et je me sentais si impuissante, si mal, si triste que je ne savais plus rien faire, plus rien dire. Et puis je me suis réveillée !

Je crois que je n'ai jamais été si contente de l'entendre respirer à côté de moi, de le sentir près de moi juste en tendant la main. Je me suis blottie tout contre lui, j'ai respiré son odeur, je lui ai posé quelques baisers dans le dos tout doucement, pour ne pas le réveiller. Et je me suis rendue compte à quel point il comptait pour moi, à quel point il mettait du bonheur dans ma vie, à quel point je l'aimais et à quel point je n'envisageais plus de vivre sans lui.

Ce matin, quand il m'a demandé si j'avais bien dormi, je lui ai répondu encore un peu perturbée que j'avais rêvé qu'il me quittait. Il a souri, presque ri, il m'a caressé la joue et m'a répondu que ce n'était qu'un mauvais rêve, qu'il ne fallait pas que je pense à des choses comme ça. N'empêche, ça m'a remuée cette histoire. Et il fallait que j'en parle, comme pour exorciser tout ça !

13:08 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

brrrr quel cauchemard dis-moi! l'angoisse! il m'arrive aussi d'imaginer ma vie sans lui même si ça ne fait pas des années que nous sommes ensemble je pense que ce serait l'horreur...
heureusement que tu t'es réveillée!

Écrit par : annick | 19/02/2008

Bizarre, je fais ce même type de chauchemar également;
et je pleure tellement fort dans mon sommeil que c'est Zhom qui doit me réveiller, inquiet!

Pourtant, dans le quotidien, c'est moi la dure, la meneuse, celle qui tient le pot droit, comme dirait l'autre!

Preuve par neuf donc, que même du haut de nos diplômes, de notre indépendance financière et psychologique (soi-disant!!), on a rudemment besoin de nos hommes.
Et que j'ose l'espérer, ils ont rudemment besoin de nous!!!!

Bizzzz

Écrit par : plurielpest | 19/02/2008

arf j'ai horreur de ce genre de reve arf arf
c'est clair qu'on est content quand on se reveil! ;)

je vous souhaite une bonne soirée

Écrit par : caro_ | 19/02/2008

... Annick : oui, j'étais contente de me réveiller, je suppose que tu imagines :)
Plurielpest : Ca me rassure de lire que je ne suis pas la seule à faire de drôles de rêves comme celui-là ! Mais oui, qu'on a besoin d'eux et qu'ils ont besoin de nous.
Caro : Merci pour ta visite et ton commentaire :)

Écrit par : Ciboulette | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.