14/04/2008

Maybe baby.

article_piluleJ'ai hésité longuement à aborder ce sujet ici parce que je me demande toujours si des gens que je connais passent parfois par ici. Mais quand j'ai commencé à écrire, les phrases se sont enchaînées. Alors je le publie, même si ce n'est que pour quelques heures...

Ca fait quelques mois qu'Homme Ciboulette et moi, on se surprend à parler bébé autrement que sur le ton de rigolade. Les "quand on aura un bébé" ont petit à petit remplacé les "on ne se sent pas encore prêts", et on est tous les deux sûrs et certains d'avoir envie de se lancer dans cette belle aventure. Pour pouvoir tenir dans nos bras, un jour, un petit être qui nous ressemble. Et ces dernières semaines, on discute beaucoup pour savoir à quel moment on va mettre cette envie en pratique (si je puis dire...).

Jusque là, le fait de parler bébé restait assez flou puisque pour des raisons médicales, la conception d'un enfant n'était pas possible naturellement. Je n'en ai jamais parlé ici mais trois semaines après notre premier baiser, Homme Ciboulette a contracté la maladie d'Hodgkin (un cancer des glandes lymphatiques) et a donc dû subir pendant près de six mois de longues séances de chimio puis de radiothérapie pour en venir à bout. Ca fait maintenant un peu plus de deux ans qu'il a terminé le traitement et mercredi, il a officiellement été déclaré guéri (pendant ces deux ans, il y avait toujours une possibilité de rechute) après avoir passé tous les examens nécessaires. Un vrai bonheur, une belle victoire... et la possibilité de faire d'autres projets de manière un peu plus concrète.

Alors, on en parle de manière un peu plus concrète aussi. Parce qu'on sait que c'est une décision qui ne se prend pas à la légère. Parce qu'il faut qu'on se sente prêts tous les deux. Parce que c'est un engagement pour la vie. Jeudi soir, Homme Ciboulette n'a même pas allumé la télé, "parce qu'il avait envie qu'on en parle tous les deux, calmement et posément" (lui qui changeait systématiquement de sujet jusqu'ici par un habile "bah, c'est pas pour tout de suite, de toutes façons", il m'a étonné). Alors, on en a parlé sérieusement. Là, on y pense chacun de notre côté pendant quelques jours puis on se décidera ensemble sur le "meilleur" moment.

Mais difficile de savoir ce qu'est le "meilleur" moment. Est-ce qu'on peut être sûrs à 100% qu'on est prêts ? Qu'on aura pas de mal à se lever plusieurs fois par nuits, qu'on ne sera pas stressés quand on ne saura pas pourquoi il pleure, qu'on ne s'énervera pas l'un l'autre quand on sera un peu plus fatigués, qu'on trouvera facilement nos marques après une naissance, qu'on sera de bons parents ? J'ai aussi pu me rendre compte, quand on en parlait jeudi soir, que si moi j'étais plus préoccupée par la grossesse ou l'accouchement (argh), lui l'était plus pour la période qui suit la naissance. Encore une différence entre hommes et femmes... Même si j'essaie de ne pas me poser trop de questions, il y en a une qui me taraude : "Est-ce que le bon moment est juste celui où on se sent prêts" ?  

09:08 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

d'expérience je peux t'assurer qu'on n'est jamais prêt à avoir un enfant
on n'est jamais prêt à ressentir ce qu'on ressent face à ce petit être, de sentir son coeur débordé
le moment pour faire un enfant n'est jamais le bon car l'enfant n'arrive pas au moment où on l'a décidé
parce qu'il y a le temps de la conception, de la grossesse et que tout ça prend du temps
alors même si tu te sens prête, y'aura toujours un truc qui arrivera peu après et qui te fera penser que c'était pas spécialement le bon moment mais la machine sera lancée
avoir un enfant, c'est voir sa vie chamboulée, plein de stress et de questionnement mais surtout plein de petits bonheurs qui rendent la vie tellement douce et tendre

Écrit par : Pommefraise | 14/04/2008

En lisant ton billet aujourd'hui, me suis dit "elle a tellement de chance, de vivre ça"...un projet de bébé, c'est quelque chose qui me fait tellement rêver, et en même temps qui me rend triste parce que j'ai l'impression que je n'y aurai peut etre jamais droit...Je n'ai pas d'enfant, ms à mon avis,on peut se poser des milliers de questions, il y aura toujours un petit quelque chose pour venir remettre en question ses certitudes, et il n'y aura donc jamais un moment M "idéal"... Et puis, face à l'inconnu, on n'a jamais que des certitudes...Je pense du coup que oui, le bon moment, c'est celui où on se sent prêt tous les deux...Comme le dit Pommefraise, une fois qu'il est là ce ptit bout, on "fait avec" (dans le bon sens du terme bien sûr :-) ), et je pense que les moments de bonheur et tendresse doivent vite faire oublier tous les ptits soucis ou questionnements/incertitudes :-)
Bisous

Écrit par : | 14/04/2008

Il me touche beaucoup ton texte. Parce que nous sommes exactement au même stade que vous. Sauf que, pour des raisons professionnelles, on sait qu'on doit encore attendre un peu. Comment savoir quand on est prêt? Je crois qu'on ne l'est jamais vraiment :-) Faire un enfant, c'est devoir faire face à beaucoup de surprises... Je me demande comme toi si je serai capable de me lever la nuit, si je vais tenir le coup pendant la grossesse, mais je pense que toutes ces incertitudes s'envoleront petit à petit. En tous cas, bonne chance dans ce si beau projet!

Écrit par : cél | 15/04/2008

On est prêt quand on a envie tout simplement de l'avoir ce petite bout. Quant au reste, malheureusement il n'y a pas de mode d'emploi pour être parent. Vous aurez des doutes, c'est sûr mais pour moi, être de bons parents, c'est tout simplement aimer son enfant, être à son écoute et faire ce que l'on peut pour qu'il ait une vie épanouie.

Écrit par : Alex | 15/04/2008

Pour Cé Je ne sais pas quel âge tu as Cé mais à une époque, moi non plus je n'y croyais plus. J'avais 27 ans, j'étais seule depuis un bout de temps puis j'ai rencontré le papa de ma pitchoune et à 30 ans, je suis devenue maman. Ma soeur a dû attendre 2 ans de plus (on a le même âge) mais pas pour les mêmes raisons. Il ne faut pas désespérer miss...

Écrit par : Alex | 15/04/2008

Je liston post ce matin, et je me laisse à rêver.D'ailleurs cette nuit j'ai rêvé que j'avais une petite fille.. bon, c'est très utopique pour moi
Je trouve cela génial que vous en parliez si sérieusement..L'avenir se construit peu à peu

je pense que le bon moment est proche pour vous!
Mais c'est quand ce moment est là qu'on sait que c'etait justement le bon moment

bizz

Écrit par : Graine de fée | 16/04/2008

... Pommefraise : merci pour ces paroles pleines de bon sens.
Cé : tu sais, il y a encore trois ans, j'étais célibataire, pas vraiment malheureuse de l'être mais je me posais exactement les mêmes questions que toi. Et puis j'ai rencontré un soir, par hasard, Homme Ciboulette et tout s'est enchaîné tout naturellement. Dis-toi que toi aussi, tu les vivras, ces moments-là. Crois en toi, ma belle.
Cél : contente de voir que je ne suis pas la seule à me poser toutes ces questions :) Et contente pour vous aussi que vous ayez ce même beau projet.
Alex : Un mode d'emploi pour les parents, ce serait une bonne idée, ça :) ! Tu as eu choupinette à 30 ans, alors?! Je trouve que c'est un bel âge pour devenir maman...
Graine de fée : je guette le bon moment, alors ! Merci pour ton commentaire.

Écrit par : Ciboulette | 16/04/2008

à partir du moment où vous en avez envie tous les 2... autant se lancer...

Écrit par : annick | 16/04/2008

Ahlala, j'ai l'impression de m'entendre il y a quelque temps:-) En ce qui nous concerne, cela faisait longtemps que je bassinais mon amoureux pour qu'on fasse des bébés. Après 3 ans de relation, il est rentré à la maison avec des fleurs en me disant que je pouvais arrêter la pilule! Le mois d'après, il change d'avis :-( s'en suit une grosse remise en question de notre couple et pour finir on prend la décision de laisser la nature décider puisque je venais d'arrêter ma contraception. Le mois d'après le petit cœur de Manoah battait déjà en moi :-) Cela nous a fort surpris puisqu'il est arrivé tout de suite mais nous étions contents; Dame nature répondait à notre question. Depuis facilement 2 ans, je me sentais non seulement prête mais j'avais une envie énorme qu'on fasse un enfant.

Ma grossesse n'a pas été aussi fabuleuse que je l'imaginais avec ses petits et plus grands tracas, mon accouchement n'était pas celui rêvé et les premiers mois avec Manoah sont durs à cause de ses problèmes de digestion et du chamboulement que cela a occasionné dans nos vies. Il y a des jours où l'on est crevé, d'autres où l'on s'engueule encore d'autres où l'on se demande quand est-ce que les choses se calmeront mais lorsque Manoah nous regarde en faisant de superbes sourires et en papotant de sa voix mélodieuse toutes ces choses difficiles à gérer au quotidien n'ont plus aucune importance! Je pense que l'on est jamais à 100% prêts pour commencer cette nouvelle vie tout simplement pcq qu'on ne se rend pas compte de ce que ce sera vraiment. Même si j'ai parfois dur, je suis en train de vivre la plus belle histoire de ma vie, celle de maman mais aussi de compagne :-)

Faites les choses comme elles vous viennent, sans vous prendre la tête et quelle que soit votre choix bonne chance, biz

Écrit par : So & Manoah | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.