04/05/2008

A quand le grand saut ?

grandsautA quand le grand saut ? Je suis bien la première à me poser la question, figurez-vous ! Le hic, c'est que Jack, mon amoureux, ne m'a toujous pas demandée en mariage...

Attention, ne croyez pas que je suis l'une de ces filles obsédées par la robe blanche et tout le tralala ! Paradoxalement, c'est la mère de Jack qui m'a mis dans la tête qu'il allait bientôt me faire sa déclaration.

Mais ça fait maintenant plusieurs mois qu'il est censé me demander ma main... et je ne vois toujours rien venir ! Les occasions n'ont pourtant pas manqué : week-ends en amoureux, dîners aux chandelles, rien n'y fait ! Soit Jack a changé d'avis, soit il n'a jamais eu l'intention de m'épouser... En tout cas, promis : demain, j'arrête de penser au traiteur et à la liste d'invités !

Hé oui, les filles, encore un livre de chick lit, que je viens de terminer et qui s'est avéré, comme tout bon livre de chick lit, bien délassant... Faut dire que je l'avais repéré depuis longtemps dans les rayons de la Fnac et que j'ai malgré tout mis des mois avant de me décider à l'acheter. Hé oui, pas facile de rentrer un soir l'air de rien à la maison avec un bouquin intitulé "A quand le grand saut" quand on partage sa vie avec un homme à qui le mariage fait limite peur.

Je vous en ai sans doute déjà parlé mais Homme Ciboulette et moi, on a une conception du mariage totalement différente. Pour la petite histoire, vous devez savoir que j'ai toujours expliqué à qui voulait l'entendre, depuis le divorce de mes parents après 25 ans d'union, que le mariage était de la vaste blague et ne servait à rien. Pourtant, quand j'ai rencontré Homme Ciboulette, mon état d'esprit a quelque peu changé et l'idée du mariage s'est presque imposée à moi comme une évidence.

Seulement voilà, lui, cette évidence, il ne semble pas la voir... Il n'est pas opposé à l'idée, mais n'en ressent pas le besoin. Par contre, il se marierait bien juste pour pouvoir organiser une grande fête à laquelle tous ses amis seraient présents. La symbolique, par contre, il s'en fiche un peu. Pour moi, c'est un peu l'inverse : le mariage, c'est symbolique et je pourrais sans aucun problème me marier (j'aimerais mieux, même) dans notre jardin avec une dizaine d'amis proches et la famille qu'on voit plus de deux fois par an. Lors de notre séjour à Barcelone, devant des assiettes de tapas et une bonne bouteille de vin (ça a du aider), on a posément parlé de tout ça et on en est arrivés à la conclusion que le mariage ne nous rendrait pas plus heureux et qu'on ne le franchirait donc probablement jamais, ce fameux grand saut... Au moins, maintenant, quand des amis nous demandent quand est-ce qu'on se marie, on répond enfin la même chose (finis les grands moments de solitude qui suivent ces réponses différentes). Et j'ai arrêté de faire des petits sous-entendus lourdingues sur le mariage... Oui oui, j'peux être très chiante, des fois.

Donc, quand je suis repassée par le rayon chick lit de la Fnac au retour de Barcelone, je n'ai plus hésité et j'ai acheté le bouquin. J'ai bien aimé, même si il faut bien le dire, on se doute un peu dès le départ de la manière dont l'histoire va se terminer. Mais c'est gentil, c'est frais, c'est parfois drôle et c'est gai à lire. Alors si ça vous dit de le lire aussi, pour la petite info, c'est de Wendy Markham et je le mets en vente sur ebay, maintenant que j'ai trouvé le truc.

19:11 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

de nos jours, ce que je vais dire fait peut etre naif et réveur...pourtant il y en a qui y arrivent... et moi aussi, je rêve de me marier, et que ca dure toute la vie...

Écrit par : | 04/05/2008

aaah le mariage... mince, mon netvibes déconnait, j'ai loupé tes derniers articles, je rattrape, je rattrape...
le géant et moi on a la même vision du mariage. on nous demande si on va se marier on répond en coeur "hein quoi! non!" pareil pour les enfants :-). faut dire que nos parents respectifs, même s'ils sont toujours ensemble ne sont pas des exemples de mariages réussis...

Écrit par : annick | 06/05/2008

Les commentaires sont fermés.