10/08/2008

Impeccable en vacances...

maillot-huitRassurez-vous, je ne vais pas vous raconter mes vacances en long et en large ni vous faire le coup des 350 photos d'arbres, de paysages, de monuments et de lézards à visionner (je remercie d'ailleurs une de mes amies qui nous offre à chacun de ses retours de vacances une séance de visionnage intégral de ses 800 photos, c'est grâce à elle que j'ai compris que à quel point c'était ennuyeux...)

Mais je me suis quand même demandée à plusieurs reprises pendant ces vacances comment certaines filles arrivaient à rester impeccables en toutes circonstances. Pas vraiment que je sois envieuse (ouuuh, pas bien : péché capital...) mais plutôt, j'avoue, assez curieuse.

La fille impeccable en vacances ne sue jamais (alors que moi, sous plus de trente degrés et la visite de sites "incontournables" selon le Guide Vert, j'ai le visage qui brille et la jupe qui reste scotchée à mes fesses dès que je m'assieds plus de trois minutes).

La fille impeccable en vacances affiche un bronzage parfait, sans la moindre trace, de dos et de face (alors que moi, j'ai la trace de chacun de mes débardeurs, de l'attache du maillot et que côté pile, je suis blanche comme un cachet. Faire la crêpe sur le ventre, avec les fesses bien en vue et chaque pli de l'essuie gravé sur mon ventre quand je me relève, très peu pour moi).

La fille impeccable en vacances utilise sans doute le dernier shampooing ou soin "lisse parfaitement" de Truc Muche parce que même après être allée nager à plusieurs reprises, sa crinière sèche impeccablement, toute lisse... avant qu'elle ne l'attache en moins de deux secondes en un chignon hyper naturel (alors que moi, ça frisotte, ça ondule et ça se transforme presque en paille. Et quand j'essaie de les attacher aussi nonchalamment qu'elles, mon chignon ressemble à une queue de cheval coincée dans l'élastique).

La fille impeccable en vacances reste la copie conforme des mannequins qui présentent la collection été d'une grande chaîne de boutiques : à la pointe de la mode, accessoires et talons hauts compris (alors que moi, j'enfile un petit débardeur léger et une jupe confortable, mes chaussures plates et que j'accessoirise le tout d'un sac à dos fourre-tout pour y caser la bouteille d'eau, l'appareil photo, le guide, mes papiers, etc etc.)

La fille impeccable en vacances a quinze ans, pas un gramme de cellulite, moins de graisse et plus de poitrine que moi (alors que moi... Non, allez, j'arrête : sur ce coup-là, on en reparlera dans treize ans, et on verra bien si elles seront toujours si impeccables :)) Na !

11:55 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est vrai ça! mais comment elles font???

Écrit par : annick | 10/08/2008

Les commentaires sont fermés.