18/09/2008

Mon "passon" fait la planche

poissonJ'ai constaté ce midi, en rentrant du boulot pour manger un petit bout vite fait, que l'un de mes deux poissons ("passon", comme dit ma filleule) rouges avait découvert comment on faisait la planche. Il nage un peu normalement et puis hop, il se retrouve sur le côté ou sur le dos.

A mon avis, ce n'est pas normal.

Si mes souvenirs sont bons, le poisson rouge de mon enfance avait adopté cette position avant d'essayer l'apnée à tout jamais... Vous croyez qu'il va mourrir ? Surtout, dites-moi que non parce que je n'ai absolument pas envie de le jeter dans la cuvette des toilettes (bein oui, les évacuations de mes éviers ne sont pas assez grandes) et encore moins de le voir finir dans mon sac poubelle...

J'ai changé l'eau, j'lui ai redonné à manger, le deuxième "passon" veille sur lui. Y'a plus qu'à croiser les doigts. Pfff, y'a pas à dire, c'est rude, la vie, des fois !

13:34 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/09/2008

Les "cadeaux" attrape-nigauds

Chaque fois, je me fais avoir ! Ou presque. Si j'oppose une farouche résistance aux sociétés qui me téléphonent (je devrais même dire qui me harcèlent) pour m'annoncer que j'ai remporté un ma-gni-fi-que service de table, un aspirateur hy-per-pra-tique ou encore un service de verres in-cas-sa-ble, je me laisse bien souvent tenter par les petits gadgets inutiles. Vous savez, ces petites choses "gratuites" à l'achat d'un magazine de fille, de trois paquets de café, de cinq paquets de biscuits ou de produits cosmétiques naturels vendus dans une boutique blanche et verte dont le patron se prénomme Yves !

Oh, des fards à paupière. Tiens, un agenda. Oh, super, un paquet de biscuits. Chouette, un tapis de souris. Oui, j'avoue, je craque souvent. Et je me retrouve donc tout aussi souvent avec des choses inutiles que je ne sais plus où caser. Parce que c'est trompeur, figurez-vous. Parce que le fard à paupières se désagrège totalement dès qu'il est frôlé par un pinceau. Que les cases de l'agenda sont tellement minuscules qu'à moins d'écrire chaque mot en abrégé ou en langage SMS, il est impossible d'y noter un rendez-vous. Que le paquet de biscuits finit au fond de l'armoire et qu'on l'y retrouve bien après la date de péremption. Et que le tapis de souris, j'en ai déjà un.

Je ne suis pas psy, mais je crois que si je craque, c'est parce que j'aime bien les cadeaux...

17:14 Écrit par Ciboulette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |